RSS

Archives mensuelles : septembre 2011

Thaï noodle and shusi

Je suis sûre que vous avez déjà entendu quelque part la phrase que je m’apprête à dire : c’est le meilleur sushi à Montréal! Il existe probablement des centaines de restos qui servent du sushi sur l’île et non je ne les ai pas tous essayés, mais bon. Dans la dizaine que j’ai effectivement essayé, celui-ci est définitivement le meilleur.

Le chef est lui-même copropriétaire du restaurant et on voit bien que ça lui tient à coeur. Les poissons sont toujours d’une fraîcheur exceptionnelle. Les sushis sont faits devant vous, bien évidemment au moment où vous les commandez. Ils ont aussi une grande variété de choix. Que ça soit végétarien, avec du poisson cru, cuit ou frit, tout est bon. Leurs soupes sont aussi impressionnantes et si vous n’êtes pas amateur de sushi, ils servent aussi, comme le nom le dit, des plats Thaï, de quoi satisfaire tout le monde.

Lorsqu’on parle sushi, on pense souvent au prix. Dans plusieurs restaurants, ça revient très cher. Ici, c’est assez abordable. Comptez une cinquantaine de dollars pour deux. Par ailleurs, vous pouvez apporter votre vin ou bière, ce qui est toujours intéressant. Vous aurez droit à un excellent rapport qualité-prix.

Le service est sympathique, la déco simple, c’est un resto sans prétention qui vaut le détour (plus précisément, c’est à DDO)

Advertisements
 
Laisser un commentaire

Publié par le septembre 29, 2011 dans restaurants

 

Ratatouille

Chaque automne, je fais de la ratatouille. C’est une bonne façon de passer des tonnes de légumes achetés à rabais. C’est très facile, mais il faut calculer une heure pour la préparation et la cuisson. Pour cette raison, je fais toujours une grosse portion et je la congèle. Ainsi, je peux la manger plus tard. Je la mange parfois seule. On peut aussi la servir avec des pâtes, du poisson ou du poulet grillé, ou même comme garniture sur une pizza; il vous suffit d’ajouter du fromage!

Ingrédients :

  • 6 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 gros oignon haché
  • 2 poivrons (jaunes ou verts) coupés en cubes
  • 2 gousses d’ail hachées finement
  • 2 petites aubergines coupées en cube
  • 2 ou 3 courgettes selon leur grosseur coupées en cubes
  • une boîte de tomates en dés égouttées ou l’équivalent en tomates fraîches pelées
  • 1/4 c. à thé de flocons de piments forts broyés
  • 4 branches de thym
  • 1/4 tasse de basilic frais
  • sel, poivre
Préparation :
  1. Dans une grande casserole, chauffer la moitié de l’huile.
  2. Faire revenir les oignons et l’ail pendant une minute. Saler et poivrer.
  3. Ajouter l’aubergine et cuire encore 2 minutes, puis réserver.
  4. Dans la même casserole, dorer les courgettes et les poivrons avec le piment broyé. Ajouter de l’huile au besoin.
  5. Remettre les aubergines et les oignons.
  6. Ajouter les tomates et le thym.
  7. Porter à ébullition puis réduire le feu et laisser mijoter 20 minutes.
  8. Retirer les branches de thym et ajouter le basilic.
 

Salade de légumineuses, pommes, canneberges et arachides

Que ça soit pour le lunch ou pour accompagner votre plat principal, cette recette facile est délicieuse. C’est une salade complète grâce aux légumineuses et intéressante grâce au sirop d’érable, aux canneberges et aux arachides.

Ingrédients pour la vinaigrette :

  • 1/4 tasse d’huile d’olive
  • 3 c. à soupe de vinaigre de cidre de pomme
  • 2 c. à soupe de sirop d’érable
  • sel et poivre

Ingrédients pour la salade :

  • 1 boîte de 540 ml de pois chiches, rincés et égouttés
  • 1 boîte de 540 ml de haricots rouges, rincés et égouttés
  • 1 pomme verte coupée en dés
  • 1 concombre anglais coupé en dés
  • 1/2 tasse de canneberges séchées
  • 1 oignon vert émincé
  • 1/4 tasse d’arachides grillées non salées
  • jus de citron
Préparation :
  1. Mettre les morceaux de pomme dans un plat hermétique. Arroser les pommes de jus de citron et brasser. Réserver.
  2. Dans un grand bol, fouetter tous les ingrédients de la vinaigrette.
  3. Ajouter à la vinaigrette les légumineuses, le concombre, les canneberges et l’oignon vert.
  4. Retirer la pomme du plat et enlever l’excédent de jus de citron.
  5. Ajouter à la salade.
  6. Mélanger et rectifier l’assaisonnement.
  7. Garnir d’arachides.
 

Soupe nozze all’italiana

J’ai fait une soupe cette fin de semaine qui était tout simplement délicieuse! Complète, goûteuse, riche mais légère! Alors, voici la recette :

Ingrédients pour les boulettes :

  • 1 lb de veau haché maigre
  • 2 c. à soupe de chapelure italienne
  • 2 c. à soupe de basilic frais haché
  • 3 c. à soupe de parmesan râpé
  • 2 c. à soupe de persil plat haché
  • 1 1/2 c. à thé de zeste de citron
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 oeuf
  • sel, poivre au goût

Ingrédients pour la soupe :

  • 6 tasses de bouillon de boeuf
  • 1/2 tasse d’orzo ou d’autres pâtes courtes
  • 2 tasses d’épinards frais lavés et déchiquetés
  • parmesan râpé
  • poivre au goût
Préparation :
Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients des boulettes à l’exception de l’huile d’olive.
Façonner des boulettes d’environ 2,5 cm (1 po) de diamètre.
Chauffer l’huile à feu moyen vif dans un grand poêlon.
Frire les boulettes jusqu’à ce que l’extérieur soit bien doré sans les cuire complètement.
Réserver sur du papier absorbant.
Porter à ébullition le bouillon de boeuf dans une grande casserole
Ajouter les boulettes et cuire 10 minutes à feu moyen.
Incorporer les épinards et l’orzo. Cuire un autre 8 minutes ou jusqu’à ce que les pâtes soient cuites.
Poivrer. Ajouter de l’eau si c’est trop salé.
Servir et garnir de parmesan ou accompagner de tuiles de parmesan.
Copyright : zeste.tv
 

Quesadillas végétariennes

On connaît tous les quesadillas au poulet ou au fromage, recette classique mexicaine. Moi, je me souviens les manger en sortant des bars aux petites heures du matin, comme nous, ici, on mange une pointe de pizza ou une poutine. Je n’avais jamais mangé des quesadillas végétariennes (outre la version fromage seulement ou au poisson) mais quand j’ai vu cette recette j’ai eu envie de l’essayer et je ne l’ai pas regretté.


Ingrédients :

  • 1/2 piment jalapeno haché finement ou plus au goût
  • 1 boîte de 540 ml (19 oz) de haricots rouges, rincés et égouttés
  • 60 ml (1/4 tasse) de bouillon de légumes
  • le jus d’une demie lime
  • 1 gousse d’ail, hachée finement
  • 2 épis de maïs
  • 60 ml (1/4 tasse) d’huile d’olive
  • 2 tomates, épépinées et coupées en dés
  • 500 ml (2 tasses) de fromage Monterrey Jack râpé
  • 4 oignons verts, émincés
  • 8 grandes tortillas
  • Crème sure au goût
  • Salsa au goût
  • Sel et poivre
Préparation :
  1. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à gril (broil).
  2. Au robot culinaire, réduire en purée lisse les piments, les haricots avec le bouillon et le jus de lime. Réserver.
  3. Retirer le maïs de l’épi à l’aide d’un couteau.
  4. Dans une poêle, attendrir l’ail avec le maïs dans 15 ml (1 c. à soupe) d’huile. Saler et poivrer.
  5. Dans un bol, mélanger la purée de haricots avec les piments, le maïs, l’ail, les tomates, le fromage et les oignons verts.
  6. Étaler la moitié des tortillas sur un plat de travail. Y répartir le mélange de légumes et couvrir avec le reste des tortillas. Presser légèrement.
  7. Dans une grande poêle antiadhésive, dorer les quesadillas, une à la fois, environ 3 minutes de chaque côté à feu doux dans le reste de l’huile. Accompagner de crème sure et de salsa.
Recette originale: ricardocuisine.com
 

Vos restaurants favoris

Je suis à la recherche de nouveaux restos à essayer. Je sais que Montréal est rempli de bons petits restaurants qui gagneraient à être découverts et je suis certaine que vous en connaissez plusieurs. Alors, j’aimerais avoir vos suggestions! (Montréal et les environs)

Pour moi, les qualités importantes d’un resto sont les suivantes :

  1. Qualité de la nourriture; non seulement le goût, mais aussi la qualité des produits choisis.
  2. Prix; ou le rapport qualité-prix. J’ai n’ai pas de problème à payer pour un excellent repas, mais même 10 $, c’est trop cher payé pour un plat qui est mauvais.
  3. Présentation; évidemment, l’arrangement des aliments dans l’assiette, mais aussi la façon dont ils sont préparés.
  4. Service : enthousiasme, intérêt pour le menu et le restaurant, rapide mais pas trop, pas d’erreur dans les commandes, serveur qui explique les plats…
  5. Ambiance; pas trop bruyant, lumière, décoration, proximité des tables…
  6. Ethnicité et/ou authenticité et/ou originalité; pour moi, c’est un des plus grands avantages de Montréal, on peut goûter à des cuisines de pratiquement partout dans le monde.
  7. Qui encourage le marché local / qui change le menu au gré des saisons
  8. Situation géographique
  9. La possibilité d’apporter son vin ; c’est toujours un plus.
Et vous? Qu’est ce que vous aimez? Quels sont vos restaurants préférez? Dans lesquels retournez-vous sans cesse? Pourquoi? Qu’ont-ils de spécial?
 
23 commentaires

Publié par le septembre 23, 2011 dans non classé

 

Tarte aux poires caramélisée et chocolat

Après la salade et les pâtes, on a terminé avec une superbe tarte aux poires caramélisées et au chocolat. Ce dessert, comme la salade, se prépare à l’avance, ce qui est merveilleux quand on reçoit!

Ingrédients :

  • 1 abaisse de pâte brisée de 25 cm (10 po) de diamètre maison ou du commerce
  • 60 ml (1/4 tasse) d’eau
  • 125 ml (1/2 tasse) de sucre
  • 30 ml (2 c. à soupe) de beurre non salé
  • 5 poires bartlett, pelées, épépinées et tranchées finement
  • 115 g (4 oz) de chocolat mi-sucré, haché
  • 125 ml (1/2 tasse) de crème 35 %
Préparation :
  1. Placer la grille dans centre du four. Préchauffer le four à 180 °C (375 °F).
  2. Foncer un plat à tarte de 23 cm (9 po) de diamètre de 2,5 cm (1 po) de hauteur.
  3. Piquer le fond de la pâte à l’aide d’une fourchette.
  4. Cuire au four de 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que la croûte soit dorée.
  5. Laisser refroidir complètement.
  6. Dans une grande poêle, porter à ébullition l’eau et le sucre. Cuire jusqu’à ce que le sirop prenne une teinte dorée.
  7. Incorporer le beurre.
  8. Ajouter les poires et porter à ébullition. Faire revenir jusqu’à ce qu’elles soient translucides et que le liquide soit très sirupeux.
  9. Répartir dans la croûte et laisser tiédir complètement.
  10. Placer le chocolat dans un bol. Réserver.
  11. Dans une petite casserole ou au four à micro-ondes, porter la crème à ébullition.
  12. Verser sur le chocolat. Laisser reposer 1 minute sans remuer.
  13. À l’aide d’un fouet, mélanger jusqu’à ce qu’il soit fondu.
  14. Verser immédiatement sur la garniture aux poires pour les recouvrir.
  15. Réfrigérer environ 2 heures. Servir légèrement tempéré.
Copyright : ricardocuisuine.com
 
3 commentaires

Publié par le septembre 20, 2011 dans chocolat, crème, dessert, poires