RSS

Archives mensuelles : octobre 2011

Crevettes grillées, coriandre, lime et arachides

Petite recette de semaine. Rapide et délicieux!

Ingrédients :

  • 2 limes
  • 2 c. à thé de sauce de poisson (un peu plus pour servir)
  • 1/2 c. à thé de sucre
  • 1 livre de crevettes jumbo
  • 2 c. à thé d’huile de tournesol ou d’arachide
  • 1 1/2 tasse de coriandre fraîche hachée
  • 1/2 tasse d’arachides salées et hachées
  • 2 échalotes hachées
  • Sauce chinoise aux piments rouges (facultatif)
  • Sel, poivre
Préparation  :
  1. Zester les limes dans un bol et presser le jus d’une lime.
  2. Fouetter avec la sauce de poisson et le sucre.
  3. Préchauffer le BBQ (ou un poêle).
  4. Badigeonner les crevettes avec l’huile. Saler et poivrer.
  5. Cuire les crevettes 2 ou 3 minutes par côté.
  6. Ajouter les crevettes au mélange de sauce de poisson.
  7. Ajouter la coriandre, les arachides et les échalotes.
  8. Presser la lime restant sur le dessus.
  9. Grill until pink and firm to the touch, 2 to 3 minutes par côté.
  10. Servir avec du riz ou du quinoa, un peu de sauce de poisson sur le côté et la sauce pimentée.

© Martha Stuarts

Advertisements
 
Laisser un commentaire

Publié par le octobre 31, 2011 dans arachides, crevettes, lime, quinoa, riz

 

Pudding aux pommes

Vous savez déjà que je suis une groupie de Gordon Ramsey. Je me suis payé un très beau livre de ces recettes. En voici une que j’ai essayé et que mon chum a adorée, le pudding aux pommes :

Ingrédients :

  • 1/4 tasse de raisins secs
  • 2 c. à soupe de Brandy (Calvados)
  • 2/3 tasse de beurre ramolli + un peu pour beurrer le moule
  • 3 pommes moyennes pelées et hachées
  • 1/2 tasse de cassonade
  • 2 oeufs battus
  • 3/4 tasse de farine à gâteaux tamisée
  • le zeste d’un citron
  • 3 c. à soupe de lait
  • 1/4 tasse d’amandes tranchées
  • sucre en poudre pour saupoudrer (facultatif)
Pour accompagner :
  • 1 gousse de vanille ouverte en deux
  • 2/3 tasse de crème fraîche

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 425 F
  2. Faire tremper les raisins sans le Brandy
  3. Beurrer un plat rectangulaire  de 8X5 po.
  4. Faire caraméliser les pommes à feu moyen dans une poêle antiadhésive avec 15 g de beurre et 1/3 du sucre en les retournant souvent.
  5. Ajouter les raisins et le Brandy. Cuire 5 minutes ou jusqu’à ce que les pommes soient tendres.
  6. Étaler le mélange dans le fond du moule. Réserver.
  7. Mélanger le reste du beurre et du sucre jusqu’à l’obtention d’une crème.
  8. Ajouter en fouettant la moitié des oeufs, puis le reste avec une cuillerée de farine.
  9. Incorporer le reste de la farine et le zeste de citron en alternant avec le lait.
  10. Napper les pommes de la préparation et parsemer d’amandes et de sucre en sucre si vous le souhaitez.
  11. Enfourner et baisser immédiatement la température à 350F.
  12. Cuire pendant 30 à 35 minutes où jusqu’à ce que le dessus soit doré.
  13. Passer un couteau sur les bords du moule et laisser refroidir.
  14. Fouetter la crème avec les graines de vanille.
  15. Servir le gâteau chaud, avec une cuillerée de crème.
 
 

Restaurant Rose Sushi

Suite à l’article Vos restaurants favoris, Pierre m’a suggéré le restaurant Rose Sushi de la rue Saint-Denis (entre Rachel et Duluth). Comme je suis un fan de sushi, j’ai trompé le chef de mon resto habituel pour aller essayer ce restaurant.

Ce que Pierre en disait était vrai. C’est un petit restaurant qui n’a pas l’air de grand-chose. L’atmosphère n’a rien de spécial, la décoration non plus. Seulement quinze places assises, mais il semble aussi très populaire pour les commandes pour apporter. La femme fait les sushis, qui soi-disant passant sont excellents, et l’homme fait effectivement la conversation! Il nous a expliqué qu’ils faisaient leur propre sauce soya pour avoir une version plus douce et moins salée que la sauce qu’on retrouve généralement dans les restaurants de sushi. Il fait aussi le service et s’assure que les clients soient satisfaits. Et il le fait bien.

Malgré que les sushis soient très bons, le prix est très abordable. Vous pouvez aussi apporter votre vin, un autre aspect qu’on adore pour épargner un peu. Comptez entre 40$ et 50$ par couple selon le nombre de sushis que vous mangez, et si vous prenez une soupe ou une autre entrée.

 
Laisser un commentaire

Publié par le octobre 29, 2011 dans restaurants

 

Graines de citrouille

Si vous acheter une citrouille pour Halloween, ne jeter pas les graines! Vous pourrez facilement en faire un apéritif ou une collation. En recette originale, on met de l’huile d’olive et du sel, mais vous pouvez ajouter toutes les épices que vous voulez…

Ingrédients :

  • Graines de citrouille
  • Huile d’olive
  • Paprika
  • Poivre de Cayenne
  • Origan
  • Sel

Pour les quantitiés, je suis allée à l’oeil, ça dépend de combien de graines de citrouilles vous avez, donc de la grosseur de votre citrouille.

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 400F.
  2. Mélanger tous les ingrédients.
  3. Mettre sur une plaque à biscuit recouverte de papier parchemin.
  4. Cuire 15 minutes
 
5 commentaires

Publié par le octobre 27, 2011 dans citrouille, collation, noix, végétarien

 

Courge spaghetti

L’automne, c’est vraiment la saison des courges. Si vous n’êtes pas déjà des fans de ce légume, la courge spaghetti est un bon point de départ, pour vous ou pour les enfants.
Ingrédients :
  • 1 courge spaghetti
  • De la sauce spaghetti maison ou de commerce
  • Du fromage mozzarella et parmesan
  • huile d’olive (facultatif)
  • sel et poivre
Pour les quantités, ça dépend de la grosseur de votre courge et de vos goûts personnels…
Préparation :
  1. Préchauffer le four à 350F.
  2. Couper la courge dans le sens de la longueur.
  3. Enlever les graines à l’aide d’une cuillère.
  4. Saler et poivrer
  5. Déposer sur une plaque à biscuit recouverte de papier parchemin. Sinon, huiler légèrement la chaire.
  6. Cuire 20 minutes, retourner et cuire encore 20 minutes.
  7. Pendant ce temps, réchauffer votre sauce.
  8. Lorsque les courges sont cuites, à l’aide d’une fourchette, défaire la chaire afin qu’elle ressemble à des spaghettis.
  9. Remplir de sauce et garnir de fromage.
  10. Remettre au four quelques minutes pour faire gratiner (500F)
  11. Servir à même la courge!
 
 

Pour ou contre les bonbons à l’école?

Halloween approche à grands pas et je vous pose la question : pour ou contre les bonbons à l’école?

Depuis quelques années, les commissions scolaires ont sorti la malbouffe des écoles et ont élaboré des plans de nutritions. En suivant les nouvelles directives, les enseignants du primaire vérifient les boîtes à lunch quotidiennement et s’assurent que ce qui est consommé est suffisamment bon pour la santé. En suivant cette ligne de pensée, les enseignants ne devraient pas remettre de bonbons ou de chocolats aux élèves la journée de l’Halloween. Bien entendu, ils vont tolérer les friandises et le chocolat dans la boîte à lunch (je pense en tous les cas), mais peuvent-ils ou devraient-ils en donner tout court?

Par ailleurs, avec les allergies alimentaires de plus en plus fréquentes, l’échange de nourriture est interdit entre les enfants.

Qu’en pensez-vous? Est-ce normal? Est-ce que l’école a un rôle important à jouer dans l’éducation à la nutrition des enfants? Est-ce que la restriction totale à l’école est le meilleur message à envoyer aux enfants, ou si au contraire ne devrait-on pas amener les enfants à jongler avec les produits qui existent sur le marché et à simplement en manger de façon raisonnable?

Personnellement, je connais les études de l’OMS (organisation mondiale de la santé) qui rapportent qu’à l’échelle mondiale, « on estime que 22 millions d’enfants de moins de 5 ans sont aux prises avec l’embonpoint ou l’obésité ». Je suis aussi d’accord avec les recommandations qui y sont faites :

  • Modifier l’environnement dans le but de favoriser de saines habitudes de vie en milieu scolaire et communautaire.
  • Favoriser l’acquisition de connaissances et de savoir-faire pour permettre aux individus de faire des choix sains.
  • Limiter et réglementer la publicité destinée aux enfants.

Mais, je pense que les commissions scolaires se sont arrêtées à la première. Je crois qu’on devrait éduquer ou enseigner aux enfants à trouver un équilibre entre le sain et l’agréable… comme le précise la deuxième recommandation.

On parle de l’Halloween, mais la même question se pose pour les fêtes d’anniversaire où les enfants apportent du gâteau? Les enseignants devraient-ils retourner les gâteaux à la maison?

Est-ce que, pour vous, la qualité de la friandise ou du chocolat joue un rôle dans l’équation? Devrait-on faire découvrir aux enfants de produits de meilleure qualité? Ainsi, le chocolat pourrait contenir plus de cacao mais moins de sucre, d’agents de conservation ou de colorant? Et en même temps, encourager des artisans locaux qui vendent des produits d’ici?

Que pensez-vous de tout cela?

Copyright photo : http://www.travail-domicile-serieux.fr/vdi-alimentaire-les-delices-de-mamie-dine-51.html

 
4 commentaires

Publié par le octobre 25, 2011 dans non classé

 

Biscuits à l’avoine / Galettes à l’avoine

Tout le monde aime bien les biscuits à l’avoine. Que la recette soit traditionnelle ou plus santé, elle plaît aux petits et grands. Chez nous, on les préfère en galettes. Vous n’avez qu’à changer le temps de cuisson. Voici une recette plus traditionnelle.

Ingrédients :

  • 2 tasses (500 ml) de cassonade
  • 2 œufs battus
  • 3 tasses (750 ml) de gruau instantané ou ordinaire
  • 1 ¾ tasse (430 ml) de farine tamisée
  • 1 ½ tasse (375 ml) de raisins secs
  • 1 tasse (250 ml) de margarine ou de beurre ramolli
  • 2 c. à thé (10 ml) d’essence de vanille
  • 1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de soude
  • 1 c. à thé (5 ml) de cannelle
  • ½ c. à thé (2 ml) de sel

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 375°F (190°C). Couvrir de papier parchemin.
  2. Dans un grand bol, mélanger la margarine, la cassonade, les œufs, et l’essence de vanille.
  3. Ajouter le gruau, le bicarbonate de soude, la cannelle et le sel et mélanger.
  4. Incorporer la farine en mélangeant bien.
  5. Incorporer les raisins secs.
  6. Laisser tomber la pâte par grosses cuillerées à table sur les plaques préparées. Aplatir.
  7. Cuire au four de 10 ou 11 minutes ou jusqu’à ce que le pourtour des biscuits soit ferme.
Pour une version plus santé, vous pouvez couper facilement 1/2 tasse de cassonade. Si vous voulez en enlever plus, vous devrez ajouter un jaune d’oeuf, sinon vos biscuits vont devenir secs. Une autre façon de les rendre plus santé est de remplacer une partie du beurre par de la compote de pommes. La texture restera assez semblable. Aussi, choisissez un beurre de noix pour garder la texture du beurre, mais ajouter des éléments nutritifs. Finalement, vous pouvez remplacer 1/4 de tasse de farine par de la farine de lin ou d’épeautre, ou de céréales de type All Brand moulus. De cette façon, vous ajouter des fibres.
Plusieurs modifications, juste pour faire changement, sont aussi possibles. Remplacez les raisins par des canneberges, des cerises ou des bleuets séchés. Ajoutez des noix de Grenoble, des noix de pécan, des pistaches, des noisettes… Faites des combinaisons et laissez aller votre imagination. Sur la photo, il y en a aux raisins comme la recette donnée. D’autres sont aux canneberges et noix de Grenoble et les derniers, aux brisures de chocolat et aux noisettes.
Si vous ne mangez pas trop de pâte à biscuits en faisant la recette, cette recette devrait vous donner 11 galettes ou 24 petits biscuits.