RSS

Goldfish Crackers maison

05 Déc

Comme j’en ai parlé dans les derniers jours, une façon de réduire son apport en sel est de cuisiner nous-mêmes les produits que nous mangeons.

Tous les enfants, et beaucoup d’adultes secrètement, aiment ces petits craquelins au fromage. J’avais déjà vu à plusieurs reprises des craquelins au fromage maison en triangles ou en carré, mais quand je suis tombée sur ce blogue www.missanthropistskitchen.com et que j’ai vu sa recette de vrais petits poissons, je me suis dit je dois ABSOLUMENT l’essayer. J’attendais qu’une bonne occasion se pointe. Et voilà, en fin de semaine pour mon souper familial du mois de décembre, j’ai pensé que c’était l’occasion parfaite. Et avec le temps des fêtes qui s’en vient, vous pourrez assurément impressionner vos invités. Je vous le dis, en quelques minutes, ils auront été tout mangés.

Vous pouvez commander un moule de mini-poisson en ligne, mais vous payerez plus de 13 $ (13$ étant pour la livraison aux États-Unis). Le blogue où j’ai trouvé la recette, résolvait aussi ce problème en fabriquant le moule. Oui, oui, vous avez bien compris. Eh en plus, ce n’était pas difficile du tout. Après deux essais, j’avais mon moule à poisson.

Après avoir réussi à faire le petit moule, j’ai fait la recette qui est simple comme bonjour. Dans le robot, vous mettez tous les ingrédients. Vous mettez au frigo pour 30 minutes, vous la coupez et la cuisez.

C’était très bon. Pas exactement comme la recette originale, mais vraiment très proche et même meilleur selon mes invités! C’est important de les faire cuire suffisamment sinon ils ne sont pas croustillants.

Ingrédients :

  • 1 tasse de farine tout usage non blanchie
  • 4 c. à table de beurre non salé froid, coupé en petits morceaux.
  • 2 tasses de fromage cheddar extra-fort (je n’ai pas trouvé du fromage extra-fort orange à mon épicerie, alors j’ai fait moitié-moitité très fort blanc, mi-fort orange, c’est pour ça qu’il ne sont pas super orange)
  • 3/4 c. à thé de sel
  • 1/8 c. à thé de poudre d’oignon * facultatif
  • 1/2 c. à thé de poivre fraîchement moulu
  • 1 c. à thé de poudre à pâte

Préparation :

  1. Dans le robot, mélanger la farine, la poudre d’oignon, le sel, le poivre et la poudre à pâte.
  2. Ajouter le beurre et le fromage.
  3. Incorporer 3 ou 4 c. à soupe d’eau, une à la fois pour que la pâte commence à former une boule.
  4. Retirer du robot et former une boule avec les mains.
  5. Envelopper de plastique.
  6. Réfrigérer pour 30 minutes ou plus (jusqu’à 24 heures).
  7. Préchauffer le four à 350 F.
  8. Recouvrir deux plaques à biscuits de papier parchemin et réserver.
  9. Rouler la pâte sur une surface légèrement farinée. (1/8 po d’épaisseur).
  10. Couper le plus de petits poissons possible.
  11. Faire une boule avec le restant de la pâte et recommencer les étapes 9 à 11 jusqu’à ce que vous n’ayez plus de pâte.
  12. Remettre au réfrigérateur pour 15 minutes.
  13. Cuire de 13 à 18 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient dorés et croustillants.
  14. Laisser refroidir et servir.
  15. Conserver, s’il en reste 😉 , dans un contenant hermétique jusqu’à une semaine.
Advertisements
 
11 commentaires

Publié par le décembre 5, 2011 dans collation, fromage

 

11 réponses à “Goldfish Crackers maison

  1. Julie D'Errico

    décembre 5, 2011 at 10:35  

    Vraiment très originale comme recette!

     
    • de bouche à table

      décembre 6, 2011 at 7:31  

      Ils sont cutes non?

       
      • Julie D'Errico

        décembre 6, 2011 at 8:41  

        Bien trop mignons, en effet! 🙂

         
  2. uneportesurdeuxcontinents

    décembre 6, 2011 at 5:11  

    Merci pour la recette, je la testerai! J’aime bien l’idée de cuisiner avec moins de sel.

     
  3. J

    décembre 15, 2011 at 10:31  

    C’est quoi de la poudre a pate?

     
    • de bouche à table

      décembre 16, 2011 at 5:47  

      Est-ce que tu es canadien-ne?
      si oui, c’est ça : http://www.kraftcanada.com/fr/products/m-o/magicbakingpowder.aspx on l’appelle (en anglais baking powder).
      Si non, c’est une levure chimique qui est composé de bicarbonate et d’un composé acide, qui réagissent ensemble pour produire du gaz. Or, de l’amidon de maïs est ajouté à la préparation pour éviter que la réaction chimique se fasse dans le pot. L’amidon absorbe l’humidité et empêche les deux composés de réagir dans leur récipient. Ce n’est pas la même chose que la levure pour le pain.

       
      • J

        janvier 12, 2012 at 11:59  

        non,je suis pas canadienne c’est pour ça que j’avais pas compris.Merci d’avoir répondus.Et BONNE ANNEE.

         
      • de bouche à table

        janvier 14, 2012 at 2:36  

        De rien. Bonne année à toi. As-tu trouvé l’équivalent finalement?

         
  4. J

    janvier 15, 2012 at 6:50  

    Oui,on n’appelle ça comme tu l’as écris de la levure chimique.

     

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s