RSS

Archives mensuelles : janvier 2012

Ketchup-maison aux tomates

Ça fait deux ou trois fois que je mentionne d’accompagner une recette d’un ketchup-maison, mais je n’avais jamais donné la recette que j’utilise. Que vous préfériez le ketchup lisse comme dans sa version commerciale ou avec des morceaux comme dans les versions maison, cette recette vous offre les deux options. Quand vous allez y goûter, vous allez rester surpris. C’est étonnant, à quel point ça goûte le ketchup, mais en tellement meilleur!

Préparation : 40 min.

Cuisson : 1h20

Rendement : 4 à 6 bocaux

Ingrédients :

  • 10 tomates fraîches bien mûres
  • 2 c. à soupe d’huile végétale
  • 1 gros oignon haché grossièrement
  • 7/8 (200ml) de tasse de cassonade
  • 1 1/4 tasse de vinaigre de vin rouge
  • 6 gousses d’ail hachées grossièrement
  • 4 clous de girofle
  • 7/8 tasse d’eau
  • Sel et poivre

Préparation :

  1. Retirer le pédoncule des tomates et faire une incision en forme de X sur le dessous de chacune.
  2. Plonger dans de l’eau bouillante 10 sec et retirer à l’aide d’une écumoire puis peler.
  3. Couper les tomates en gros morceaux.
  4. Dans un chaudron, chauffer l’huile et faire caraméliser les oignons à feu vif. Saler et poivrer.
  5. Ajouter la cassonade, les clous de girofle et mélanger.
  6. Lorsque la cassonade commence à brunir, déglacer avec le vinaigre.
  7. Incorporer l’ail, les tomates et l’eau.
  8. Laisser mijoter 1h20 à découvert, à feu doux.
  9. Goûter à la préparation puis rectifier l’assaisonnement.
  10. Cuire 5 min de plus.

Ensuite, vous avez deux choix, garder le ketchup tel quel, ce que moi j’ai fait ou réduire le ketchup en purée à l’aide d’un robot culinaire.

Ensuite si vous voulez mettre le ketchup en pot (qu’il soit lisse ou non) :

  1. À l’aide d’un entonnoir, verser le ketchup bouillant dans des pots préalablement stérilisés dans l’eau bouillante. Les rebords des pots doivent demeurer propres.
  2. Sceller les pots sans trop serrer les couvercles, submerger dans l’eau chaude et faire bouillir 30 minutes.
  3. Retirer les pots de l’eau, vérifier s’ils sont bien scellés et serrer complètement les couvercles.
  4. Laisser refroidir. Conserver dans un endroit sombre et frais.

Copyright : Vincent Chatigny

Advertisements
 
5 commentaires

Publié par le janvier 31, 2012 dans non classé, tomate

 

Mots-clés :

Soupe aux lentilles et aux poivrons rouges

L’hiver, j’aime beaucoup faire des soupes. C’est souvent rapide et simple, et c’est le cas ici. Parfois, les gens se disent que de la soupe ce n’est pas assez pour un repas, mais celle-ci, avec les lentilles, elle est consistante et donne de l’énergie pour le reste de la journée.

Préparation : 15 min

Cuisson : 30 min

Rendement : 4 portions

Ingrédients :

  • 2 poivrons rouges, épépinés et coupés en dés
  • 1 oignon, haché
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1/2 c. à thé de curcuma moulu
  • 1/4 c. à thé de graines de cumin moulues
  • 1/4 c. à thé de graines de coriandre moulues
  • 5 tasses de bouillon de bœuf ou de poulet
  • 1 tasse de lentilles rouges, rincées et égouttées
  • 1 c. à soupe de pâte de tomates
  • 2 c. à soupe de coriandre fraîche ciselée
  • 2 oignons verts, hachés
  • Sel et poivre

Préparation :

  1. Dans une grande casserole, attendrir les poivrons et l’oignon dans l’huile.
  2. Saler et poivrer.
  3. Ajouter les épices et poursuivre la cuisson de 1 à 2 minutes.
  4. Ajouter le bouillon, les lentilles et la pâte de tomates.
  5. Porter à ébullition.
  6. Couvrir et laisser mijoter doucement environ 20 minutes ou jusqu’à ce que les lentilles soient cuites.
  7. Ajouter du bouillon au besoin.
  8. Ajouter la coriandre et l’oignon vert.
  9. Rectifier l’assaisonnement.
  10. Servir avec du pain de grains entiers.

Copyright : ricardocuisine.com

 

Mots-clés : , , , , ,

Restaurant Bishoku

 

Ce vendredi, je suis allée au restaurant japonais Bishoku. J’avais entendu beaucoup de bons commentaires à son sujet, et j’étais curieuse.

Situé sur la rue Bishop au centre-ville, le restaurant est installé dans une vieille maison de plus de 120 ans. Outre cet aspect patrimonial, la décoration n’a rien d’exceptionnel. C’est un petit restaurant avec quelques tables et une section-bar ou on peut observer les chefs travailler.

Ils nous ont offert un amuse-gueule gratuit pour commencer : un dumpling de boeuf juteux et plein de saveurs. Tout le monde aime les gratuités, mais c’est encore plus plaisant quand c’est bon.

En entrée, nous avons essayé l’assiette de thon tataki servi avec une salade d’algues, puis nous avons pris des sushis. Le thon tataki n’a pas été mon plat préféré, j’en avais mangé des meilleurs dans d’autres restaurants de sushi. Ce n’était pas mauvais, mais pas extraordinaire. Pour les sushis, nous avons d’abord pris une pizza. Et ça, c’est un incontournable! C’est comme un rouleau de sushi déconstruit.

Les autres sushis étaient aussi très bons, mais sans surprise. Le poisson était extrêmement frais.

Le service était courtois et rapide.

Pour le prix, calculez une trentaine de dollars par personne sans alcool.

Pour d’autres avis, visitez :
Bishoku on Urbanspoon

 
6 commentaires

Publié par le janvier 29, 2012 dans restaurants

 

Mots-clés : , ,

Quiche aux épinards

J’ai fait cette recette de quiche plusieurs fois et chaque fois ce fut un succès. C’est rapide et facile (pour une quiche) et c’est une excellente façon de manger une tonne d’épinards… À servir accompagné d’un bon ketchup-maison. Mmm.

Préparation : 25 min.

Attente : 30 min.

Cuisson : 60 min.

Rendement : 6 portions

Ingrédients :

Croûte
  • 1 1/2 tasse de farine tout usage non blanchie
  • 1/4 c. à thé de sel
  • 1/2 tasse de beurre non salé froid, coupé en cubes
  • 1/4 tasse d’eau glacée
  • 1/2 tasse de fromage parmigiano reggiano râpé
Garniture
  • 1 oignon, émincé
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail, hachée finement
  • 8 tasses d’épinards tassés, hachés
  • 1/4 tasse de bouillon de poulet
  • 5 œufs
  • 1 tasse de fromage mozzarella râpé
  • 3/4 tasse de crème 35 %
  • Sel et poivre
Préparation :
Croûte
  1. Au robot culinaire, mélanger la farine et le sel.
  2. Ajouter le beurre et mélanger quelques secondes à la fois, jusqu’à ce que le beurre ait la grosseur de petits pois.
  3. Ajouter l’eau et mélanger de nouveau jusqu’à ce que la pâte commence tout juste à se former.
  4. Ajouter de l’eau glacée au besoin.
  5. Retirer la pâte du robot et former un disque avec les mains.
  6. Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte.
  7. Foncer un plat à quiche de 25 cm (10 po) de diamètre.
  8. Rabattre l’excédent de pâte vers l’intérieur en pressant pour doubler le pourtour.
  9. À l’aide d’une fourchette, piquer le fond de la croûte.
  10. Réfrigérer 30 minutes ou congeler 15 minutes.
  11. Parsemer de parmesan.
  12. Placer la grille dans le bas du four. Préchauffer le four à 200 °C (400 °F).
  13. Cuire la croûte au four 15 minutes. Laisser tiédir.
  14. Réduire la température du four à 180 °C (350 °F).
Garniture
  1. Entre-temps, dans une poêle, dorer l’oignon dans l’huile.
  2. Ajouter l’ail et poursuivre la cuisson 1 minute.
  3. Ajouter la moitié des épinards et le bouillon. Bien mélanger et retirer du feu.
  4. Saler et poivrer. Laisser tiédir.
  5. Au robot culinaire, réduire le reste des épinards et 1 œuf en purée lisse.
  6. Ajouter le reste des œufs, le fromage et la crème.
  7. Mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène.
  8. Ajouter au mélange d’oignon et bien mélanger.
  9. Rectifier l’assaisonnement.
  10. Verser dans la croûte mi-cuite.
  11. Cuire au four environ 45 minutes ou jusqu’à ce que la garniture soit ferme.

Copyright : ricardocuisine.com

 
7 commentaires

Publié par le janvier 28, 2012 dans épinards, crème, fromage, oeufs, quiche

 

Mots-clés : , , , ,

Pouding chômeur au sirop d’érable

Ce pouding chômeur, c’est ce que j’ai servi après la salade et la tarte à l’oignon à mes invités… De quoi bien terminer le repas. Ils n’ont pas été déçus. C’était à se rouler par terre, comme on dit.

Le pouding chômeur est une recette québécoise classique. Ma recette de famille utilisait du lait, et ma grand-mère me racontait même que durant la guerre et durant la crise économique, on utilisait de l’eau… Cette recette utilise de la crème… C’est vraiment très bon, mais tout ça pour dire que vous pouvez la remplacer par du lait, mais attendez-vous à ce que ce soit moins crémeux et moins onctueux.

Préparation : 15 min.

Cuisson : 35 min

Rendement : 12 portions

Ingrédients pour le gâteau :

  • 1/2 tasse de beurre ramolli
  • 1 tasse de sucre
  • 2 oeufs
  • 1 c. à thé de vanille
  • 2 tasses de farine
  • 1 c. à soupe de poudre à pâte
  • 1 1/3 tasse de lait

Ingrédients pour la sauce crémeuse à l’érable :

  • 1 1/2 tasse de sirop d’érable
  • 1 1/2 tasse de cassonade
  • 1 1/2 tasse de crème 35%
  • 1/3 tasse de beurre

Préparation :

  1. Beurrer un moule en verre de 9X13po.
  2. Préchauffer le four à 325 F.
  3. Dans un grand bol, à l’aide d’un batteur électrique, battre le beurre et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit léger.
  4. Incorporer les oeufs et la vanille.
  5. Dans un autre bol, mélanger la farine et la poudre à pâte.
  6. Ajouter les ingrédients secs à la préparation de beurre en deux fois en alternant avec le lait et bien mélanger.
  7. Verser la pâte dans le moule et réserver.
  8. Dans une grande casserole, mélanger tous les ingrédients de la sauce.
  9. Porter à ébullition en brassant.
  10. Réduire le feu et laisser mijoter 2 minutes.
  11. Verser délicatement la sauce sur la pâte.
  12. Cuire au four pendant 35 minutes ou jusqu’à ce que le dessus du pouding soit doré et qu’on cure-dent inséré dans le gâteau ressorte sec (pas dans la sauce… ça serait normal qu’il ne soit pas sec 😉
  13. Servir chaud ou tiède, avec de la crème glacée si désiré.
 
11 commentaires

Publié par le janvier 25, 2012 dans crème, dessert, gâteau, sirop d'érable

 

Mots-clés : , , , ,

Tarte à l’oignon

J’ai reçu des amis à souper en fin de semaine avec cette tarte à l’oignon et ils ont vraiment beaucoup aimé. Ç’a l’air long, mais en fait ce ne l’est pas vraiment. C’est même plutôt facile. C’est une recette vraiment parfaite pour les journées froides d’hiver…

Préparation : 20 minutes

Repos : 30 minutes

Cuisson : 40 minutes

Rendement : 6 portions

Ingrédients pour la tarte :

  • 1 pâte brisée salée aux herbes ou une pâte régulière de commerce.
  • 5-6 oignons jaunes émincés
  • 5 tranches de bacon cuites et émiéttés
  • 2 gros oeufs
  • 1/2 tasse de crème
  • 1/2 tasse de gruyère râpé
  • sel, poivre du moulin
  • beurre et huile d’olive pour la poêle
Ingrédients pour la pâte brisée aux herbes :
  • 1 tasse de farine tout usage non blanchie
  • 1/4 tasse d’herbes fraîches au goût, ciselées et tassées (basilic, persil, marjolaine, thym)
  • 1/8 c. à thé de sel
  • 6 c. à soupe de beurre froid non salé, coupé en cubes
  • 1/8 tasse d’eau glacée, ou un peu plus

Préparation :

  1. Au robot culinaire, mélanger la farine, les herbes et le sel.
  2. Ajouter le beurre et mélanger quelques secondes à la fois jusqu’à ce que le beurre ait la grosseur de petits pois.
  3. Ajouter l’eau et mélanger de nouveau jusqu’à ce que la pâte commence tout juste à se former. Ajouter de l’eau au besoin.
  4. Retirer la pâte du robot et former un disque.
  5. Couvrir de pellicule de plastique et réfrigérer 30 minutes.
  6. Foncer un moule à tarte de pâte brisée.
  7. La garnir de bacon qui aura été préalablement cuit et émietté.
  8. Sauter les oignons à feu moyen à doux dans une grande poêle avec un gros dé de beurre et une cuillerée d’huile d’olive.
  9. Saler, poivrer.
  10. Laisser cuire les oignons pendant 10 minutes, ou jusqu’à ce qu’ils soient translucides et à peine dorés.
  11. Battre les oeufs avec la crème.
  12. Ajouter le gruyère râpé. Réserver.
  13. Préchauffer le four à 375 F.
  14. Répartir les oignons en une couche épaisse sur le fond de tarte.
  15. Verser le mélange d’oeufs sur les oignons.
  16. Enfourner pendant 35 à 40 minutes selon la taille de sa tarte et la puissance de son four.
  17. Vérifier la cuisson au bout de 25-30 minutes : la garniture ne doit plus être coulante, et la croûte doit avoir pris une belle couleur dorée.
  18. Servir la tarte chaude avec une salade verte.
 
Laisser un commentaire

Publié par le janvier 24, 2012 dans bacon, crème, oeufs, oignon, quiche

 

Mots-clés : , , , , ,

Salade de roquette, de cresson, de fenouil et de poires

Quand j’ai fait cette recette de salade, j’avais des doutes quant à la poire, mais quand j’y ai finalement goûté, j’ai complètement changé d’avis. La poire est primordiale! Elle apporte un équilibre, une fraîcheur, un côté juteux. Je n’avais pas de grandes attentes et j’ai été agréablement surprise!

Ingrédients :

  • 1 bulbe de fenouil paré
  • 2 poires mûres
  • 2 3/4 tasses de cresson sans les tiges
  • 3 1/2 tasses de roquette sauvage
  • 3 c. à thé de moutarde à l’ancienne
  • 3 c. à thé de moutarde de Dijon
  • 3 c. à thé de miel liquide
  • 3 c. à thé de jus de citron
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • sel, poivre

Préparation :

  1. Couper le fenouil en tranches très minces avec une mandoline.
  2. Plonger le fenouil dans un bol d’eau froide pendant 15 minutes pour le laisser se raffermir.
  3. Pendant ce temps, mélanger les moutardes, le miel, le jus de citron et l’huile d’olive.
  4. Saler, poivrer.
  5. Égoutter le fenouil.
  6. L’essuyer avec un linge propre et mettre dans un saladier.
  7. Couper les poires en quatre, les évider et les trancher.
  8. Ajouter les poires, le cresson et la roquette au fenouil.
  9. Arroser de la vinaigrette.
  10. Servez immédiatement.

copyright : Gordon Ramsay

 
 

Mots-clés : , , , , , , ,