RSS

Archives de mot-clé : dessert

gâteau-biscuit aux pépites de chocolat, farine de blé entier

Tsé des fois, on veut faire des biscuits, mais c’est long… 10 minutes par plaque… le refroidissement, la cuisson… Voici une recette pour faire des biscuits paresseusement! À servir comme un gâteau avec une boule de crème glacée! Mmm. Cochon.

Préparation : 10 min

Cuisson : 35 min

Rendement : à votre goût…. certainement 8 personnes

Ingrédients :

  • 3 tasses de farine de blé
  • 1 1/2 c. à thé de poudre à pâte
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1 1/4 de c. à thé de sel
  • 225g de beurre non-salé, froid, coupé en cubes + un peu pour beurrer le moule
  • 1 tasse de cassonade
  • 1 tasse de sucre
  • 2 gros oeufs
  • 2 c. à thé d’extrait de vanille
  • 8 oz de chocolat mi-sucré haché grossièrement

Préparation :

  1. Mettre la grille du four au centre. Préchauffer le four à 350F.
  2. Beurrer une poêle allant au four. Soyez certain qu’elle fait au moins 5 cm de profondeur pour éviter que le gâteau déborde.
  3. Mélanger les ingrédients secs dans un bol.
  4. Dans un autre grand bol ou dans votre mixeur sur pied mélanger le beurre et les sucres pendant 2 minutes à basse vitesse.
  5. Ajouter les oeufs un à un, puis la vanille. Mélanger jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.
  6. Incorporer le mélange de farine et bien mélanger.
  7. Ajouter le 3/4 du chocolat et mélanger doucement.
  8. Mettre le mélange dans la poêle en pressant doucement.
  9. Ajouter le reste du chocolat sur le dessus.
  10. Cuire au four 35-40 minutes ou jusqu’à ce que le dessus soit doré.
  11. Laisser refroidir.
  12. Couper en quartiers.

Copyright : 101cookbooks.com

Advertisements
 
4 commentaires

Publié par le août 6, 2012 dans biscuits, chocolat, dessert

 

Mots-clés : , , ,

Les givrés

Si vous ne connaissez pas ce bar à dessert incroyable, vous devez absolument le découvrir d’ici la fin de l’été.

Pourquoi sont-ils si spéciaux? Ils fabriquent tous leurs produits (cornet, crème glacée, préparations de base comme le caramel…) et n’utilisent ni colorant, ni arôme. Ils respectent aussi les produits de saison en ayant certaines recettes offertes qu’un temps (fraises, framboises…)

Parmi leurs produits, on peut compter des cornets (qu’on peut acheter seuls pour apporter à la maison), des crèmes glacées dures et molles, des sorbets durs et mous, de la glace rasoir, des gâteaux glacés, des coupes glacées, des guimauves, et des pâtisseries.

Nous avons essayé leur milkshake, qui était très bon. Aussi, un cornet. Pas n’importe  lequel. Crème glacée vanille molle faite sur place mélangée avec sorbet à la fraise mou. 

Oubliez les torsades vanilles-chocolat poches! C’était à tomber par terre. Nous avons aussi goûté une de leurs crèmes glacées dures : croustade aux pommes… Mmm!

 

 

Pour d’autres avis :

Les Givrés on Urbanspoon

Les Givrés
3807 St-Denis, Montréal
Québec
H2W 2M4
(514) 373-7558
info@lesgivres.ca 
 
6 commentaires

Publié par le juillet 28, 2012 dans dessert, restaurants

 

Mots-clés : , , , , , , , , ,

Fudgsicle maison

Les fudgsicles sont une collation classique de mon enfance. Encore cette semaine, je suis allée chez ma grand-mère et elle en a sorti du congélateur.

Quand on regarde la liste d’ingrédients, on a moins le goût d’en manger. Voici une recette pour les faire à la maison et éviter les ingrédients qu’on ne peut prononcer. Comme il n’y a pas d’agents de conservation, vous pouvez les conserver au congélateur au maximum deux semaines…mais honnêtement, il n’y a aucun risque parce que vous les aurez tous mangés. 😉

Ingrédients :

  • 2 c. à thé de fécule de maïs
  • 1 1/2 tasse de lait
  • 1 1/3 tasse de crème 35%
  • 1/2 tasse de sucre
  • 1/2 tasse de cacao
  • 1/4 c.à thé de sel
  • 2 c. à thé de vanille

Préparation :

  1. Dans une casserole moyenne, fouetter la fécule de maïs et 2 c. à soupe de lait jusqu’à consistance homogène.
  2. Incorporer le reste du lait, la crème, le sucre, le cacao et le sel.
  3. Porter à ébullition sur un feu moyen en fouettant sans arrêt.
  4. Cuire une minute.
  5. Retirer du feu et ajouter la vanille.
  6. Couler dans des moules.
  7. Mettre au congélateur pour 6 heures.
  8. Passer sous l’eau chaude avant de servir pour démouler.

 
16 commentaires

Publié par le juillet 21, 2012 dans chocolat, dessert

 

Mots-clés : , , ,

Pouding au chocolat – option végétalienne

Plusieurs recettes de pouding classiques utilisent du lait, du lait évaporé et/ou des oeufs. Ici, je vous présente une version végétalienne (sans produits animaux) qui est aussi beaucoup moins sucrée que les versions traditionnelles, mais qui n’est pas pour autant moins bonne!!! Au contraire. Le raz el hanout apporte une touche légèrement épicée et donne beaucoup de personnalité au pouding. Évidemment, préférez des produits de qualité surtout pour le chocolat. C’est important!

La marante en poudre est peu connue. En anglais, on l’appelle arrow-root powder. Si vous demandez au jeune commis à l’épicerie grande surface, il va probablement vous montrer des biscuits. Ce que vous cherchez est, en fait, une fécule blanche provenant d’une plante dépolluante qui est un adjuvant alimentaire, qui sert à épaissir un liquide. Vous la trouverez peut-être dans des épiceries asiatiques ou dans des magasins qui tiennent des produits bio ou sans gluten. Je l’ai trouvé à l’épicerie (IGA) dans la section des épices. Je ne sais pas pourquoi, mais elle était là. Vous allez me dire, alors pourquoi pas utiliser la bonne vieille fécule de maïs? Du point de vue de la santé, la marante est une meilleure option si vous êtes intolérant au gluten ou allergique au maïs. Sinon, il n’y a pas de différences significatives. C’est principalement le résultat qui sera différent. La saveur de la marante est plus neutre que celle de l’amidon de maïs. Elle peut être congelée et décongelée sans problème. Elle apporte un aspect brillant qu’on ne retrouve pas avec l’amidon de maïs, ce qui est parfait pour les desserts. Si vous voulez utiliser de la farine ou de l’amidon de maïs pour remplacer la marante dans cette recette, faites attentions aux quantités. Pour la farine, c’est la même chose, pour la fécule de maïs, divisez de moitié.

Préparation : 5 minutes

Cuisson : 10 minutes (même pas)

Rendement : 4 personnes

Ingrédients :

  • 1 boîte de 14 oz de lait de coco
  • 3 c. à soupe de sucre de canne
  • 1/4 de c.à thé de sel de mer
  • 1/4 tasse de marante en poudre
  • 1 c. à thé de raz el hanout ou de curry ou de cardamone au goût (facultatif)
  • 3 c. à soupe de cacao en poudre de bonne qualité
  • 3.5 oz de chocolat 65%-70% de bonne qualité haché  (sans produits laitiers pour un dessert végétalien)
  • 1 c. à thé d’extrait de vanille
  • 1/4 tasse de noix de coco en flocons non sucrée

Préparation :

  1. Brasser la boîte de lait de coco vigoureusement pendant quelques secondes.
  2. Dans une casserole, à feu doux, faire chauffer 1 1/4 tasse (pas toute la boîte) de lait de coco, le sucre et le sel.
  3. Pendant ce temps, fouetter ensemble le reste du lait de coco, la marante en poudre, les épices et le cacao en poudre pour obtenir la texture d’un glaçage au chocolat.
  4. Quand le mélange de lait de coco, sucre et sel mijote, prendre 1/4 de tasse et l’ajouter au mélange de chocolat. Fouetter jusqu’à consistance homogène.
  5. Baisser le feu au minimum. Ajouter le mélange de cacao à la casserole.
  6. Fouetter jusqu’à épaississement, environ une minute.
  7. Retirer du feu en continuant de fouetter pendant une autre minute pour faire refroidir.
  8. Ajouter le chocolat et la vanille. Fouetter jusqu’à consistance homogène.
  9. Placer au réfrigérateur pour laisser refroidir complètement.
  10. Placer une pellicule plastique sur le dessus pour éviter qu’une croûte de forme.
  11. Sortir quelques minutes du réfrigérateur avant de servir.
  12. Saupoudrer les flocons de noix de coco.

Copyright : 101cookbooks.com

 
4 commentaires

Publié par le juillet 12, 2012 dans chocolat, dessert

 

Mots-clés : , ,

Biscuits au chocolat et beurre d’arachide

Cette recette de biscuit est dangereuse. Non sans blague, ces biscuits sont trop bons, c’est pas sain. Je suis désolée.

Préparation : 15 min

Cuisson : 12 minutes par plaque

Rendement : 3 douzaines d’assez gros biscuits

Ingrédients :

  • 3 tasses d’avoine
  • 1/3 tasse de farine de blé entier
  • 1 c. à thé de poudre à pâte
  • 1 c. à thé bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 3/4 tasse de cassonade
  • 3/4 de tasse de sucre
  • 1 tasse de beurre non-salé
  • 1/2 tasse de beurre d’arachide naturel (si vous utilisez du beurre d’arachide genre Kraft, réduisez le sel et le sucre)
  • 2 oeufs + 1 jaune de plus
  • 1 c. à thé de d’extrait de vanille
  • 2 tasses d’arachides entières salées
  • 2 tasses de pépites de chocolat

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 350F.
  2. Mélanger l’avoine, la farine, la poudre à pâté, le bicarbonate de soude et le sel. Réserver.
  3. Au mélangeur électrique (à vitesse moyenne), fouetter les sucres, le beurre, et le beurre d’arachide, jusqu’à ce que le mélange soit pâle et velouté.
  4. Ajouter les oeufs et la vanille.
  5. Réduire la vitesse et ajouter le mélange d’avoine. (Si vous avez un mélangeur sur pied, vous pouvez changer la tête). Bien mélanger.
  6. Ajouter les arachides et le chocolat.
  7. Sur une plaque à biscuits tapissée de papier parchemin, déposer des boules 1 1/2 po de diamètre en les séparant de 2 po.
  8. Cuire 12-14 minutes. Laisser refroidir 5 minutes avant de retirer de la plaque.
 
9 commentaires

Publié par le juin 20, 2012 dans avoine, biscuits, chocolat, noix

 

Mots-clés : , , , , , ,

Le quinoa

Ma recette de salade de quinoa et de maïs a intrigué quelques collègues au travail et a fait jaser. Certains connaissent bien le quinoa et d’autres moins. J’ai donc eu l’idée de faire un billet pour vous en parler plus longuement. Mais ce qui m’a vraiment convaincu c’est qu’une amie a voulu essayer la recette, mais quand elle est allée à l’épicerie (une chaîne que je déteste,mais que je ne nommerai pas), elle n’en a pas trouvé et quand elle a demandé au commis de l’aide, personne ne savait ce qu’était du quinoa. Une sorte de fromage? Non. Alors, finalement, cet article, il est pour les employés du Maxi. Oups, je l’ai dit. Et les autres si vous voulez. Voici tout d’abord de quoi ç’a l’air quand c’est cru:

Le quinoa est une plante cultivée dans les Andes (Pérou, Bolivie et Équateur) et elle porte le surnom de riz des Incas, mais contrairement au riz ou au blé, le quinoa n’est pas une graminée. Elle est plutôt une céréale. Le quinoa peut être blanc, rouge, orange, pourpre ou noir et dans tous les cas, il ne contient pas de gluten, mais est plus riche en protéines que la plupart des céréales. Il contient aussi beaucoup de manganèse, de fer et de cuivre.

Il est important de rincer (jusqu’à ce que l’eau soit limpide) le quinoa avant de le cuire pour en éliminer les résidus de saponine (insecticide naturel contenu dans l’écorce). Si vous ne le faites pas, le goût du quinoa sera plus amer. Pour le cuire, on combine généralement 1 portion de quinoa pour deux portions de liquide qu’on cuit pendant une quinzaine de minutes. Il se cuit dans de l’eau salée, du bouillon ou du lait. Le quinoa, une fois cuit, est légèrement croquant et ne colle pas comme le riz. Il est particulièrement aimé parce que contrairement à ce dernier, on le trouve souvent moins lourd.

Le quinoa remplace facilement d’autres céréales. Il peut être utilisé comme du boulghour dans un taboulé. Il s’apprête comme le couscous ou le riz pilaf, nature ou épicé. Il se mange le plus souvent en salade froide ou tiède. On l’utilise aussi pour farcir des légumes comme des tomates ou des champignons ou une volaille, et même en gratin. Il peut aussi se retrouver dans la composition d’un hamburger végétarien. Finalement, il se mange aussi au déjeuner pour remplacer un gruau ou en dessert sous forme de pouding. Lorsqu’il est cuit, un petit germe apparaît sur chaque grain. Voyez donc :

Le quinoa se conserve comme du riz, dans un plat hermétique dans un endroit frais et sec pendant des mois, mais si vous achetez de la farine de quinoa, elle se conservera au réfrigérateur ou au congélateur.

Comme le guide alimentaire canadien conseille que les céréales prennent une grande place dans notre alimentation, le quinoa est une bonne option pour varier vos choix ou pour favoriser une alimentation sans gluten. Aussi, dans le guide alimentaire canadien, on souligne aussi l’importance de choisir des produits céréaliers aux grains entiers ou enrichis, ce qui est le cas du quinoa.

Voici quelques exemples de recettes utilisant du quinoa que j’ai publiées dans le passé :

 
8 commentaires

Publié par le juin 5, 2012 dans dictionnaire, quinoa

 

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Biscuits au chocolat et amandes

Quand j’ai demandé à mon chum de quoi il avait envie cette semaine comme dessert ou comme collation, il a tout de suite dit des biscuits, comme si c’était déjà tout bien réfléchi, comme un enfant à qui on donne le choix entre une pomme ou un biscuit. C’était drôle. J’ai regardé ce qui traînait dans l’armoire et j’ai vu une montagne d’amandes en tranches. J’avais acheté un gros paquet quand j’ai fait la soupe aux tomates, malgré qu’il m’en restait encore d’une autre recette d’avant. Je me suis donc dit, des biscuits aux amandes. Quand j’ai annoncé la chose à mon copain, il s’est empressé d’ajouter, et au chocolat?. Alors bon, voici.

Préparation : 15 min

Cuisson : 8-10 min

Rendement : 36 biscuits (peut-être… si vous ne goûtez pas la pâte à biscuit… elle est tellement bonne que c’est difficile de s’arrêter… à un point tel qu’on se demande si on veut vraiment les faire cuire ces biscuits…)

Ingrédients :

  • 1 tasse d’amandes en tranches grillées
  • 6 c. à soupe de beurre ramolli
  • ½ tasse de sucre
  • ½ tasse de cassonade tassée
  • 2 œufs
  • 1 c. à thé de vanille
  • 3 c. à soupe de lait
  • 1 ¼ tasse de farine
  • ½ c. à thé de poudre à pâte
  • ½ c. à thé de bicarbonate de sodium
  • 1 c. à thé de fleur de sel
  • 1 tasse de brisures ou morceaux de chocolat

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 350F.
  2. Tapisser une plaque à biscuits de papier parchemin.
  3. Au robot, moudre la moitié des amandes en poudre. Réserver.
  4. Dans un grand bol, avec le batteur électrique, battre le beurre, le sucre et la cassonade jusqu’à ce que le mélange soit léger.
  5. Ajouter les œufs, un à un, en battant après chaque addition.
  6. Incorporer le lait et la vanille.
  7. Dans un autre bol, mélanger la farine, les amandes moulues, la poudre à pâte, le bicarbonate de sodium et la fleur de sel.
  8. Ajouter les ingrédients secs au mélange de beurre en battant jusqu’à homogénéité.
  9. À l’aide d’une cuillère de bois, incorporer le chocolat et le reste des amandes en tranches.
  10. Laisser tomber la pâte 1 c. à thé comble à la fois, sur la plaque à biscuit en les espaçant de 2 po (5 cm).
  11. Cuire au centre du four 8 à 10 minutes jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés.

Pour une préparation plus rapide, vous pouvez utiliser deux plaques à biscuits que vous intervertirez à mi-cuisson.

Copyright : coupdepouce.ca

 
2 commentaires

Publié par le mai 28, 2012 dans biscuits, chocolat, noix

 

Mots-clés : , , , , , ,