RSS

Archives de mot-clé : santé

Le quinoa

Ma recette de salade de quinoa et de maïs a intrigué quelques collègues au travail et a fait jaser. Certains connaissent bien le quinoa et d’autres moins. J’ai donc eu l’idée de faire un billet pour vous en parler plus longuement. Mais ce qui m’a vraiment convaincu c’est qu’une amie a voulu essayer la recette, mais quand elle est allée à l’épicerie (une chaîne que je déteste,mais que je ne nommerai pas), elle n’en a pas trouvé et quand elle a demandé au commis de l’aide, personne ne savait ce qu’était du quinoa. Une sorte de fromage? Non. Alors, finalement, cet article, il est pour les employés du Maxi. Oups, je l’ai dit. Et les autres si vous voulez. Voici tout d’abord de quoi ç’a l’air quand c’est cru:

Le quinoa est une plante cultivée dans les Andes (Pérou, Bolivie et Équateur) et elle porte le surnom de riz des Incas, mais contrairement au riz ou au blé, le quinoa n’est pas une graminée. Elle est plutôt une céréale. Le quinoa peut être blanc, rouge, orange, pourpre ou noir et dans tous les cas, il ne contient pas de gluten, mais est plus riche en protéines que la plupart des céréales. Il contient aussi beaucoup de manganèse, de fer et de cuivre.

Il est important de rincer (jusqu’à ce que l’eau soit limpide) le quinoa avant de le cuire pour en éliminer les résidus de saponine (insecticide naturel contenu dans l’écorce). Si vous ne le faites pas, le goût du quinoa sera plus amer. Pour le cuire, on combine généralement 1 portion de quinoa pour deux portions de liquide qu’on cuit pendant une quinzaine de minutes. Il se cuit dans de l’eau salée, du bouillon ou du lait. Le quinoa, une fois cuit, est légèrement croquant et ne colle pas comme le riz. Il est particulièrement aimé parce que contrairement à ce dernier, on le trouve souvent moins lourd.

Le quinoa remplace facilement d’autres céréales. Il peut être utilisé comme du boulghour dans un taboulé. Il s’apprête comme le couscous ou le riz pilaf, nature ou épicé. Il se mange le plus souvent en salade froide ou tiède. On l’utilise aussi pour farcir des légumes comme des tomates ou des champignons ou une volaille, et même en gratin. Il peut aussi se retrouver dans la composition d’un hamburger végétarien. Finalement, il se mange aussi au déjeuner pour remplacer un gruau ou en dessert sous forme de pouding. Lorsqu’il est cuit, un petit germe apparaît sur chaque grain. Voyez donc :

Le quinoa se conserve comme du riz, dans un plat hermétique dans un endroit frais et sec pendant des mois, mais si vous achetez de la farine de quinoa, elle se conservera au réfrigérateur ou au congélateur.

Comme le guide alimentaire canadien conseille que les céréales prennent une grande place dans notre alimentation, le quinoa est une bonne option pour varier vos choix ou pour favoriser une alimentation sans gluten. Aussi, dans le guide alimentaire canadien, on souligne aussi l’importance de choisir des produits céréaliers aux grains entiers ou enrichis, ce qui est le cas du quinoa.

Voici quelques exemples de recettes utilisant du quinoa que j’ai publiées dans le passé :

Publicités
 
8 commentaires

Publié par le juin 5, 2012 dans dictionnaire, quinoa

 

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Riz vert avec paprika et noix de pin.

Petite recette végétarienne assez santé et très bonne que vous pouvez manger en plat principal ou en accompagnement. Commencez par préparer le beurre de roquette et échalote avant ou faites-le pendant que le riz cuit, puisqu’il n’y a pas grand-chose d’autre à faire.

Quand j’ai fait cette recette, j’ai mis les noix de pin dans le grille-pain, vous savez, ceux avec une porte… Je les surveillais très bien. J’avais peur qu’elles brûlent. Et, je ne sais pas ce que j’ai fait, j’ai dû être distraite par quelque chose, mais tout d’un coup des noix de pin étaient brûlées. Non, pas brûlées, carbonisées. Toutes. Elles étaient toutes noires, tellement que quand mon chum les a vues dans la poubelle, il a pensé que j’avais jeté des grains de café… Alors, tout ça pour dire, il faut être vigilant et vraiment bien les surveiller. Ah, et aussi, pour les remplacer, parce que je n’en avais pas d’autres, évidemment, j’ai mes des amandes tranchées. Donc, c’est une option si vous n’avez pas de noix de pin ou si vous n’aimez pas ça. C’était bon quand même… Même très bon.

Préparation 5 min

Cuisson : 40 min (ou selon les indications sur l’emballage du riz)

Rendement : 4 (en plat principal) – 6 (en accompagnement)

Ingrédients :

  • 2 tasses de riz brun
  • 3 tasses d’eau
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 1 1/2 tasse de pois frais ou congelés
  • 4 c. à soupe de beurre à la roquette et échalotes ou plus au goût
  • 1 grosse poignée de roquette
  • 15 feuilles de menthe fraîche coupée en morceaux
  • 1 tasse de gruyère râpé
  • paprika fumé
  • 1/2 tasse de noix de pin grillées
  • quartiers de citron
  • sel, poivre

Préparation :

  1. Porter à ébullition le riz, l’eau et le sel.
  2. Réduire le feu, couvrir et laisser mijoter 40 minutes ou selon les instructions de la boîte.
  3. Retirer du feu et ajouter les pois.
  4. Couvrir et laisser les pois s’attendrir avec la vapeur, pendant environ 5 minutes.
  5. Ajouter le beurre de roquette et échalote et bien mélanger.
  6. Ajouter la roquette, la menthe et le fromage.
  7. Saler et poivrer.
  8. Servir et garnir de paprika fumé et de noix de pin.
  9. Arroser de jus de citron

Pour le beurre de roquette et échalotes  :

Ingrédients :

  • 4 c. à soupe de beurre non salé.
  • 1 grosse poignée de roquette
  • 1 échalote
  • une pincée de sel
  • 1 c. à thé de miel

Préparation :

  1. Passer le beurre, la roquette, l’échalote et le sel au robot jusqu’à l’obtention d’un mélange plutôt homogène.
  2. Ajouter le miel

Copyright : 101cookbooks.com

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , ,